Home / Réglementation et certifications / La certification THQE pour la construction d’une maison en bois

La certification THQE pour la construction d’une maison en bois

Afin d’aider les bâtisseurs et les particuliers dans leur choix d’une maison respectueuse de l’environnement, et conçue à partir de bois venant de forêts gérées durablement, des certifications ont été instituées. Ces certifications sont la HQE, la PEFC, la FSC ainsi que la THQE. Le point sur le label THQE.

Les points essentiels de la certification THQE

A l’instar du label HQE, la certification THQE ou Très Haute Qualité Environnementale, a pour objectif la construction d’habitations ou de maisons individuelles dont l’effet environnemental est faible, contrôlé et évalué en permanence. (  certificat Thqe )
Ce label insiste entre autres sur l’éco-construction ainsi que l’éco-gestion, afin de bénéficier de gains d’énergie toujours plus élevés. Cette certification vise en outre un confort phonique, visuel et hygrothermique.
En outre, la certification THQE détient de grandes exigences en matière de dépense d’énergie, étant donné qu’elle cherche à atteindre 50 kWh par mètre carré par an au maximum. Dans ce contexte, elle devance les normalisations de maîtrise d’énergie de l’année 2010, qui constitueront une alternative à la RT 2005 valable en ce moment. En réalité, son objectif est de parvenir à une consommation d’énergie plus faible de 20 % par rapport à la consommation conventionnelle en vigueur.

Devis construction maison bois gratuits

La certification THQE et la maison en bois bioclimatique

Il s’avèrerait que la maison bioclimatique pourrait gagner haut la main la certification THQE. La maison bioclimatique est en fait une habitation respectueuse de l’environnement au sein duquel celle-ci se fond prodigieusement et est en parfait équilibre avec celui-ci. Elle exploite les ressources d’origine climatique et végétale présentes dans son milieu. A titre d’exemple, pour le chauffage en période hivernale, elle use des rayons solaires et en période estivale, elle emploie des feuilles des végétaux grimpants en guise de protection.
Ainsi, le concept de la construction bioclimatique repose essentiellement sur l’usage du vivant, en qualité de collaborateur pour tirer profit des ressources climatiques. Ce concept se base aussi sur l’utilisation de matériaux qualifiés de sains pour la construction proprement dite. De ce fait, le logement bioclimatique détient un très haut niveau de qualité environnementale et constitue de ce fait une excellente recrue pour la certification THQE.

Alors que durant ces dernières années la cause écologique prend une grande importance, le style architectural bioclimatique constitue à ce jour une spécialité dans son ensemble. Les architectes et bâtisseurs ayant adopté ce style incluent dans leurs travaux l’exploitation des ressources biologiques de l’environnement à savoir, la terre ou encore les arbres. Ils font également en sorte que l’orientation de l’habitation, et notamment des fenêtres et toits murs, permette une captation optimale des rayons solaires.

Bref, le principe sur lequel repose une habitation certifiée THQE, ou Très Haute Qualité Environnementale, est de ne porter aucunement atteinte à l’écosystème dans lequel elle est mise en place. Cette certification est alors octroyée aux logements édifiés dans le respect des normes de l’éco-gestion et de l’éco-construction.

Scroll To Top