Home / Maison en bois & environnement / Les principes de la maison en bois passive

Les principes de la maison en bois passive

La « maison passive » connaît de plus en plus d’adeptes et cela est notamment dû au fait qu’elle confère un confort de vie exceptionnelle ainsi qu’une consommation d’énergie des moindres, voire presque nulle. L’engouement dont ce type de logement fait l’objet a débuté il y a de cela une quinzaine d’années. Cette construction se différencie des autres constructions, en particulier au niveau chauffage mais aussi rafraîchissement.

Généralités sur la maison en bois passive

La « maison passive » est originaire de l’Allemagne. Il s’agit en fait d’une habitation dont la consommation énergétique est des moindres. En réalité, la norme allemande est attribuée lorsque la consommation de chauffage est inférieure à 15 kWh par mètre carré par an d’énergie finale.

Les méthodes d’obtention des critères d’une maison passive

Pour obtenir les critères de la maison passive, deux méthodes sont possibles, à commencer par la surisolation. La surisolation consiste à renforcer l’isolation, avec par exemple un triple vitrage. Cela permet alors une réduction considérable des déperditions énergétiques. Il est également important d’amoindrir les pertes thermiques par ventilation. Dans le cadre de cette technique, une VMC ou ventilation mécanique contrôlée à double flux assure le ravitaillement en air frais. Il faut en outre mettre un récupérateur de chaleur en place. Le but est de bénéficier d’une énergie de ventilation moins élevée ou égale à 0,4 Wh/m3 d’air transporté.
La seconde technique est le bioclimatisme. Cette méthode vise à accroître les apports du soleil. Cette énergie est perçue par les baies et fenêtres, l’exposition plein sud des salles de la maison. De plus, la maison passive maintient la chaleur perdue par les machines électriques.
Un logement de ce modèle est soumis à moins de problèmes d’humidité, détient une meilleure longévité et procure un meilleur confort du fait de la stabilité des températures. Et mieux encore, il diminue les émissions de CO2 et les dépenses énergétiques. Bref, la maison passive est bénéfique en tout point.

Devis construction maison bois gratuits

La maison passive et la consommation d’énergie

La maison passive est un type de logement dont la consommation d’énergie est très faible car elle privilégie l’utilisation de méthodes passives permettant alors aux occupants de générer une grande économie d’énergie. Pour ce faire, il importe de bien orienter la demeure et de bien choisir la disposition des ouvertures. Cela s’avère fondamental dans la mesure où l’énergie solaire sera la plus utilisée. Il s’agit alors de bioclimatisme dans le cadre duquel les capteurs des rayons solaires doivent être optimisés. Il est même recommandé de mettre une véranda bioclimatique en place. Il serait en plus pratique d’adapter les pièces de la maison pour que la circulation de l’air soit à son summum dans toute l’habitation. (exemple: maison passive bois)

Pour une consommation d’énergie réduite, il est également essentiel d’augmenter l’isolation de la maison. Pour ce faire, il faudra décupler le nombre d’ouvertures sur la zone la plus exposée au soleil et de placer moins d’ouvertures sur les zones bénéficiant de moins d’exposition. Toutefois, pour conserver davantage de chaleur au sein de l’habitation, il est recommandé d’installer des fenêtres à triples vitrages. Pour l’isolation, les éléments devront au moins avoir une épaisseur d’environ 10 centimètres.

Scroll To Top